Panasonic Lumix S5 : sous la barre des 2000 €, l’hybride plein format vise les vidéastes

Panasonic complète sa gamme de caméras hybrides à capteur complet. Son nouvel appareil photo, le Lumix S5, est également un peu plus abordable que son prédécesseur, le S1.

Z5 chez Nikon, R5 chez Canon et maintenant Lumix S5 : Panasonic rejoint désormais le trio avec un nouvel appareil photo sans capteur plein format sans miroir. Arguant que près des deux tiers de la demande pour de tels appareils concernent des boîtiers à moins de 2 500 euros, la marque en fait donc la plus abordable de sa série S, qui comprend déjà les Lumix S1, S1H et S1R.

Quatrième membre de la série S, le Lumix S5 est évidemment un photographe, mais aussi surtout un vidéaste. L’appareil est équipé d’un capteur CMOS de 24,2 mégapixels sans filtre passe-bas, épaulé par le processeur Venus Engine déjà vu dans le Lumix S1, qui permet ici d’atteindre 7 ips en rafale, ou 30 ips en capture de clichés 6K. Il est également possible d’obtenir des clichés de 96 mégapixels grâce à un mode appelé Haute Résolution, qui combine 8 images en une seule (en RAW et JPG). Panasonic annonce également un autofocus amélioré, notamment au niveau de la reconnaissance de scène avec des algorithmes d’apprentissage, mais aussi du suivi des yeux et du visage, plus rapide, mais aussi du double ISO natif (ISO 100-51200 ou 50 -204800 ISO). De plus, le boîtier est stabilisé en interne jusqu’à 5 arrêts, et peut atteindre 6,5 arrêts combiné à une optique stabilisée. Ceci est bien sûr bien utilisé dans les prises de vue en basse lumière, qui bénéficient également d’un temps d’exposition allant jusqu’à 1/8000.

Un boîtier tourné vers la vidéo

Un boîtier tourné vers la vidéo

Comme la plupart de ses concurrents, le Lumix S5 s’adresse plus aux vidéastes qu’aux photographes. L’appareil Panasonic promet d’enregistrer en 4K 60p (4 : 2 : 0 10 bits) ou 30p (4 : 2 : 2 10 bits), mais aussi le mode anamorphique 4K, prise de vue HDR, assistant de prévisualisation V-Log et plusieurs options ergonomiques écran. Il permet également des séquences au ralenti à 180 ips en Full HD, l’option étant accessible depuis une molette sur les boîtiers. A voir aussi : Comment choisir une go pro ?. Il permet également de tourner des vidéos time-lapse en 4/60p ou 50p en interne et on remarque, pour les fans de story sharing, la présence d’un mode vidéo vertical. Le tout est soutenu, côté son, par une prise micro et divers réglages accessibles.

Ce qui nous amène directement à la connectivité du boîtier, qui est compatible Bluetooth et WiFi. Il comprend également deux emplacements SD (un UHS-I et l’autre UHS-II), une nouvelle batterie rechargeable via USB-C et un écran LCD 3 pouces, rotatif et tactile de 1,84 Mpx. Si un petit compromis a été fait au niveau du viseur OLED, moins défini que celui du S1 avec ses 2,36 millions de points, Panasonic a le mérite d’assurer la tropicalisation de son S5 et sa résistance au froid jusqu’à – 10°C. Bonne nouvelle puisque le boîtier reste dans des dimensions de 132,6 x 97,1 x 81,9 mm, et ne dépasse pas 714 g avec cartes SD et batterie. Il est donc plus léger que le GH5.

Voir l'article :
101 Films, albums, livres, émissions de télévision Trippy, etc.Par Vulture Editors Entrées…

Prix et disponibilité

Prix et disponibilité

Le nouveau boîtier plein format de Panasonic sera disponible début octobre. Le S5 coûtera 1999 euros seul, ou 2299 en kit avec un objectif 20-60mm f/3. A voir aussi : Comment regler sa go pro hero 5.5-5.6. Différentes offres de lancement (optiques ODR et Sigma 45mm f/2.8) seront proposées avec l’achat de la box associée à l’optique Lumix S du 2 au 30 septembre.

Comment agrandir une photo
A voir aussi :
Comment agrandir une photo gratuite?1) Ouvrez votre photo / image dans Photoshop.…

Plan du site - Sitemap